Mais encore .. :)

jeudi 19 avril 2012

Dissolvants avec acétone VS dissolvants sans acétone.


Me voilà de retour plus motivée que jamais ! :D Les exams c’est finit pour l’instant, je vais en profiter pour décompresser un peu et être plus présente sur le blog.

Je reviens donc, après avoir passé un oral sur les vernis à ongles, avec un article sur les dissolvants.

Les dissolvants avec acétone font peur et les dissolvants sans acétone rassurent, je vais donc essayer, comme pour le paraben, de vous expliquer un peu ce qu’on se met sur les doigts pour retirer notre précieux vernis :) Tout cela en intégrant un peu de chimie quand même ! Mais à la portée de tous ^^

Donc il existe principalement 2 types de dissolvant. Avec et sans Acétone.

Je vais donc commencer par une citation de Paul Bryson, directeur de la recherche et du développement pour OPI Products, « En dehors de l’eau, l’acétone est l’un des solvants les plus sûrs ». En effet ce serait parce qu’il y a environ 15 ans, des scientifiques ont formulé de nouveaux solvants et ont lancé des produits étiquetés «sans acétone», que cela nous a amené à penser que cette substance était toxique.

Bon, je ne suis pas tout à fait d’accord, l’acétone est nocive quand même, tout comme son copain l’acétate d’éthyle qui compose les dissolvants sans acétone.
Mais bon, si l’acétone était si dangereuse que ça elle ne serait plus du tout commercialisée, or on a encore le choix !

Pour ce qui est des vapeurs d’acétone, les études montrent très peu d’effets néfastes (sauf si tu te fait des bains d’acétone 3 fois par jour, là ça peut attaquer ton système nerveux, mais on a de la marge je vous rassure ;) )
Voici la bête, cette petite molécule qui nous fait si peur ! Boouuuuuuuh


Et pour l’acétate d’éthyle les risques par inhalation sont quasiment pareils alors de ce coté là c’est 1 point partout.


Bon l’aspect le plus intéressant c’est les effets au niveau des ongles. Pourquoi l’acétone les agresse t-elle autant ?
L’acétone est un produit dégraissant.
Il faut savoir que l’ongle est recouvert d’un film lipidique (gras) qui le protège et le nourrit. Or l’acétone a une partie lipophile et une partie hydrophile. Elle va donc d’un coté réagir avec le gras (lipo) et d’un autre coté être miscible dans l’eau (hydro).
L’acétone va donc détruire le film lipidique de l’ongle! Ce qui va l’assécher, le rendre cassant, entrainer des dédoublement enfin, ce qui le ruine quoi :)
Autre désavantage, comme l’acétone est miscible dans l’eau, elle va rentrer dans la peau (composée d’eau aussi héhé pas coule) donc pareillement, la peau va être très asséchée. Mauvais.
Alors oui, il est souvent le plus efficace des dissolvants mais il ne faut pas en abuser :)

L’acétate d’éthyle présente aussi cette propriété dégraissante mais beaucoup moins forte. Il assèche donc l’ongle mais moins que l’acétone.
Mais bon, une utilisation trop fréquente peut aussi altérer la qualité de l’ongle (et la peau autour dans le cas des bains dissolvant).

C’est pourquoi tous les dissolvants contiennent des huiles pour nous faire du bien aux petits doigts :)



En conclusion, à choisir, les dissolvants sans acétone sont à préférer pour une utilisation régulière, mais de temps en temps, un peu de dissolvant avec acétone, je vous rassure, ne va pas vous faire tomber les doigts !

Mais autant plus rien utiliser, ni vernis, ni dissolvant ! Comme ça plus de soucis de savoir si ce qu’on utilise est dangereux ! :D

Non trop dur, pas possible, alors que je commence à devenir une NPA padawan, je ne pourrais plus me passer de mon produit chimique quotidien ;)

Bisous à toutes !




Love
MM
Rendez-vous sur Hellocoton !

28 commentaires:

  1. Ahh si mes cours de chimie et biochimie pouvaient être aussi intéressant que ça :D

    Super article en tout cas ;)

    Des bisous,
    Alison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu sais, je commence à en avoir marre de la chimie à en faire tout le temps ! Alors heuresement que parfois on tombe sur des sujets qui nous intéressent ^^
      Bisous !

      Supprimer
  2. Très intéressant tout ça !! J'avoue que j'utilise principalement les dissolvants avec acétone. Pas bien ! J'adore tes articles ! Bravo pour ce joli travail !

    RépondreSupprimer
  3. Ahah j'adore la première photo x) ! Super intéressant cet article !

    RépondreSupprimer
  4. Intéressant ton article et pourtant la Chimie et moi ce n'est pas vraiment une histoire d'amour ^^. L'autre jour, j'ai ralée contre ma mère qui utilisait du dissolvant avec acétone je vais maintenant pouvoir lui expliquer pourquoi il vaut mieux en avoir sans acétone !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais en fait souvent on sais que c'est dangereux mais on sait pas pourquoi, alors j'aime bien expliquer le pourquoi du comment ^^

      Supprimer
  5. tres bien ton article! et la 1e photo est marrante!!

    RépondreSupprimer
  6. Super article. J'avais bien aimé celui sur le paraben en son temps. Toujours hyper abordable, drôle et sérieux en même temps. La chimie avec toi, c'est un peu "il était une fois... les produits de beauté". ;)
    A bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Julie :) C'est trop gentil de dire ça :D J'aime expliquer simplement pour que tout le monde puisse comprendre, c'est vrai que la chimie c'est vite prise de tête :p et c'est un moyen de partager mes minces connaissances ;)

      Supprimer
  7. Hyper "C'est pas Sorcier" j'ai beaucoup ris et beaucoup appris ! Merci ! :-)

    RépondreSupprimer
  8. T'es une super prof de chimie toi ! J'ai tout compris, et pourtant, c'était pas gagné avec moi !
    Bref, j'utilise du dissolvant avec acétone car je trouve qu'il dégomme mieux mes vernis à paillettes, mais je fais tjs attention à bien me rincer les doigts à l'eau après et réhydrater tout ça tout de suite après pour limiter les dégâts !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais c'est bien de faire cela, même si l'acétone ne reste pas sur l'ongle comme il s'évapore très rapidement ^^Le secret, HY-DRA-TER !

      Supprimer
  9. Merci pour cet article super utile et intéressant. Bilan : je ferai attention mtnt :)

    RépondreSupprimer
  10. Cool l'article ! Je savais que l'acétone était plus mauvais pour les ongles mais je ne savais pas exactement pourquoi ^^
    Et j'adore la photo comme d'habitude :p

    RépondreSupprimer
  11. Ah j'adore cet article, il est super instructif ! Et comme le dit un commentaire un peu plus haut, ça fait très "c'est pas sorcier" :D au moins avec toi on reçoit tout 5/5 ! Je suis contente d'en savoir un peu plus sur l'acétone et l’acétate d’éthyle, je me posais bien des questions sans avoir le courage de chercher moi même les réponses :p Merci professeur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie d'avoir pu t'être utile :D C'est grâce à Jamie, mon maître absolu ;)

      Supprimer
  12. Merci pour toutes ces explications :) je ne savais pas tout ça ^^

    RépondreSupprimer
  13. Hahaha ! trop mignonne ta petite photo ! :)
    Merci pour les explications, je vais tout de suite regarder ce que tu avais écrit sur les parabens !

    RépondreSupprimer
  14. Bien résumé et avec légèreté, comme ça on apprend mieux notre leçon ! Bravo ;)
    xoxo

    RépondreSupprimer
  15. Oh j'avais loupé cet article !! Merci pour ces explications et heureuse de te retrouver !!!
    Biisous <3

    RépondreSupprimer
  16. Pour le stamping en revanche mieux vaut de l'acétone pour que le vernis adhère à la plaque en suivant son nettoyage je crois non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais exact ! Pc comme c'est un meilleur dégraissant, toutes les "saletés" vont être éliminés et la plaque sera bien propre --> Le vernis adhère donc mieux ^^

      Supprimer
  17. Ton article fais parti de la sélection de Share the Paper de Dimanche 22 Avril.

    RépondreSupprimer
  18. Je sais maintenant pourquoi mes ongles s'écaillent, merci bcp. Très intéressant

    RépondreSupprimer
  19. Tiens, c'est vraiment sympa de trouver de la chimie sur un blog beauté =)
    Comme quoi, la chimie, ce n'est pas que des savants fous qui font tout péter, ou des trucs inutiles =P
    Tu fais quoi comme études de chimie ? =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Actuellement je suis en Troisième année de Licence et sans grande surprise je veux bosser dans la formulation cosmétique ^^ Merci pour ton commentaire, d'autres posts "Chimie" sont à venir !

      Supprimer
  20. Merci pour ce super article !
    Je sais que ça date un peu, mais j'ai tout de même une question... Est-il possible de rajouter des huiles essentielles dans un dissolvant sans acétone classique, notamment pour l'odeur ?

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour,

    Je suis également chimiste de formation, mais je ne comprends pas votre raisonnement :
    "L’acétate d’éthyle présente aussi cette propriété dégraissante mais beaucoup moins forte. Il assèche donc l’ongle mais moins que l’acétone"

    L'acétate d'éthyle possède un groupe CH3 et un groupement CH2-CH3, de ce fait il est plus lipophile que l'acétone, considérant son HLB plus faible. Si il est plus lipophile il solubilise mieux les graisses présentes sur les ongles, et est donc plus desséchant.

    Avez-vous une explication ? Je ne travaille pas en cosmétique, donc il me manque peut-être quelques éléments.

    Aurélie.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...